Brancher une VMC sans interrupteur

La VMC est indispensable dans chaque maison, car elle permet d’évacuer l’air vicié du logement et d’insuffler de l’air sain. Un interrupteur VMC est nécessaire pour régler le bruit ou le fonctionnement de la VMC, bien qu’elle doive tourner en permanence. Quelle est l’utilité de l’interrupteur VMC ? Le branchement d’une VMC sans interrupteur est-il réglementaire ? Suivez ce guide pour en savoir plus.

Obtenez gratuitement des devis pour l’installation de votre VMC

L’intérêt de l’interrupteur VMC

Posséder une VMC, c’est avoir la garantie de respirer de l’air sain dans sa maison. Savez-vous ce qu’est réellement une VMC et quelle est son utilité ? Peut-elle être installée sans interrupteur ?

Qu’est-ce qu’une VMC ?

La ventilation mécanique contrôlée est un dispositif qui permet de renouveler l’air se trouvant à l’intérieur de votre logement. Cet équipement rejette à l’extérieur l’air vicié des pièces humides ou marquées olfactivement, telles que la salle de bain, les toilettes et la cuisine. Par ailleurs, elle insuffle de l’air sain dans les pièces de vie.

La VMC peut être simple ou double flux. Son installation dans votre logement vous fera bénéficier de plusieurs avantages :

  • Disposer d’un air sain chez vous : la VMC évacue l’air pollué chargé de dioxyde de carbone, de COV, de vapeur d’eau, d’allergènes et d’autres éléments malsains présents dans votre logement. Elle vous donne en échange de l’air sain.
  • Avoir une meilleure santé : en respirant de l’air sain, vous réduisez les risques de pathologies sur vos voies respiratoires ainsi que les risques d’allergie.
  • Économiser en énergie : sans VMC, vous êtes obligé d’ouvrir régulièrement vos fenêtres pour aérer les pièces, ce qui est une cause de perte de chaleur. Grâce à la VMC, vous facilitez le renouvellement de l’air et économisez en énergie.

Quel est le rôle de l’interrupteur VMC ?

Une VMC doit fonctionner en permanence. Toutefois, vous pourrez mieux régler sa ventilation et son utilisation si vous la dotez d’un interrupteur. En installant un interrupteur sur votre VMC :

  • Vous contrôlerez mieux votre VMC : la faire marcher et l’éteindre carrément.
  • Vous pourrez régler la ventilation à la vitesse de votre choix, soit lente ou rapide.
  • Vous pourrez réduire le bruit qu’elle produit, par exemple quand vos enfants doivent se concentrer sur leurs devoirs.

Quels sont les avantages de l’interrupteur de ventilation ?

La ventilation mécanique contrôlée doit toujours fonctionner pour assurer le renouvellement de l’air. Ainsi, si votre VMC ne dispose pas d’un interrupteur, vous devez le faire installer. Sachez que les interrupteurs en vente sur le marché peuvent être posés sur la plupart des VMC. L’interrupteur VMC permet de moduler la vitesse de renouvellement de l’air en fonction des saisons ou des usages. Par ailleurs, outre la réduction des bruits, il vous fait aussi économiser en électricité.

Demandez plusieurs devis d’installation de VMC

Le branchement d’une VMC sans interrupteur

Vous savez maintenant l’intérêt d’un interrupteur VMC. Si la VMC n’est pas dotée d’un interrupteur, elle fonctionnera donc en permanence, sans qu’il ne soit possible de l’éteindre et de la rallumer, ni de changer l’intensité du bruit qu’elle provoque. L’inconvénient d’une VMC sans interrupteur est qu’elle consomme une plus grande quantité d’électricité, ce qui n’est pas l’idéal côté budget. Toutefois, bien qu’aucune loi ne l’interdise, brancher une VMC sans interrupteur n’est pas une bonne idée.

Il est ainsi conseillé de poser un interrupteur sur votre VMC. Cela est relativement simple si vous avez des connaissances en bricolage. Si non, vous pouvez toujours recourir à un professionnel pour le branchement de l’interrupteur. Même si cela engendre un coût supplémentaire, vous aurez l’assurance d’un travail bien fait pour un meilleur contrôle sur votre VMC.

Recevez vos devis gratuits d’installation de VMC

Comment installer l’interrupteur VMC ?

L’interrupteur VMC est accompagné d’une notice indiquant le schéma de câblage. Généralement, voici les étapes à suivre pour brancher un interrupteur VMC :

  1. Mettez l’installation électrique hors tension depuis le tableau électrique.
  2. Reliez le fil de phase et la borne L de l’interrupteur VMC.
  3. Connectez les fils de neutre d’abord sur la borne N, puis sur celle de terre au moteur de la VMC.
  4. Reliez le moteur et l’interrupteur VMC.
  5. Testez le fonctionnement de l’interrupteur VMC.

Vous êtes désormais informés de l’importance d’un interrupteur VMC.