Ventilation salle de bain

Pour éviter les traces d’humidité, les peintures qui s’effritent et les traces de moisissures, il faut envisager une bonne ventilation de sa salle de bain. En effet, c’est important pour la santé, mais aussi pour les différents éléments présents dans la pièce. Mais pour savoir comment installer une ventilation dans une salle de bain, il faut déjà connaître la meilleure solution à adopter.

Recevez des devis gratuitement pour la pose de ventilation dans une salle de bain

Pourquoi ventiler une salle de bain ?

En tant que pièce humide, la bonne ventilation d’une salle de bain est impérative, que cela soit pour préserver sa santé ou pour maintenir en bon état les divers éléments qui la composent. En effet, la vapeur qui s’y dégage génère un taux d’humidité important qu’il faut absolument évacuer.

Le renouvellement de l’air ambiant protège votre pièce contre les phénomènes de condensation. Cela évite également la prolifération des moisissures et limite le taux d’humidité. En outre, une bonne ventilation de salle de bain prémunit les cloisons, les peintures et les enduits du vieillissement prématuré. Il en est de même pour les meubles et les installations diverses. À tout cela s’ajoute l’évacuation des odeurs désagréables.

Chez certaines personnes, les problèmes d’humidité peuvent engendrer des problèmes respiratoires comme l’asthme ou les rhinites. Ils peuvent également provoquer des infections de la peau ou des irritations des yeux. C’est pour toutes ces raisons qu’il est indispensable de bien ventiler sa salle de bain.

Les solutions pour ventiler une salle de bain

Dans une habitation neuve, la ventilation est assurée par une VMC simple ou double flux. Par contre, pour ventiler une salle de bain efficacement, c’est plus compliqué. Voici quelques solutions pour une ventilation optimale de la salle de bain.

La ventilation mécanique centralisée

La loi impose un volume minimal pour l’extraction de l’air dans chaque pièce de la maison. En ce qui concerne la salle de bain, la norme fixe clairement le débit d’extraction quand on la raccorde à un groupe d’extraction de VMC. Celui-ci est exprimé en m3/h. Par exemple, pour un logement d’une ou de deux pièces, le débit de salle de bain est de 15 m3/h. Au-delà, le débit est de 30 m3/h. La bouche d’extraction est jointe à une gaine de 80 mm de diamètre. Celle-ci peut être munie d’un détecteur de mouvement permettant un débit supplémentaire quand la pièce est occupée.

La ventilation mécanique ponctuelle

Certains logements ne sont pas équipés d’un système VMC ou le groupe n’assure pas le débit minimum réglementaire. Dans ce cas de figure, la solution idéale reste la VMP ou ventilation mécanique ponctuelle. Il s’agit d’un groupe d’extraction de petite taille, également appelé extracteur. Celui-ci est spécifique à l’aération de la salle de bain et se met en marche au moment même où vous entrez dans la pièce. L’arrêt de ce dispositif se fait en général quelques minutes après votre sortie de la salle de bain.

Aérateur de salle de bain

C’est l’ultime option au cas où votre salle de bain n’est pas raccordée à une gaine de ventilation. Elle s’utilise également si la pièce ne dispose d’aucune ouverture, la fenêtre ne s’ouvre pas ou est condamnée. L’aérateur est au même mode de fonctionnement qu’un extracteur. Cela dit, vous devez à tout prix créer l’évacuation de l’air humide vers l’extérieur. En ce qui concerne le débit, il se calcule comme une VMP.

Recevez des devis gratuitement pour la pose de ventilation dans une salle de bain

Comment installer un ventilateur standard dans une salle de bain ?

Ce type d’installation requiert un certain savoir-faire. De même, elle se fait suivant quelques étapes à savoir :

  1. Couper l’alimentation électrique de la salle de bain,
  2. Réaliser le câblage et ramener les fils près de l’extracteur,
  3. Percer le mur au diamètre indiqué, puis installer l’aérateur,
  4. Installer l’évacuation d’air de l’autre côté du mur,
  5. Raccorder le conduit PVC entre la sortie d’air et l’aérateur,
  6. Retirer la cache de l’aérateur et le passe-fil pour réaliser le câblage.

Si vous avez du mal à ventiler votre salle de bain correctement, n’hésitez pas à demander l’avis et l’aide d’un professionnel.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.