La ventilation naturelle présente plusieurs avantages intéressants. Elle ne requiert aucuns frais d’installation et aucun entretien. Pour le bien-être de chaque membre de la famille, il est essentiel d’assurer le bon renouvellement de l’air dans la maison. Mais la ventilation naturelle peut-elle aérer correctement votre salle de bain ? Cet article vous répond.

Demandez des devis gratuits d’installation de VMC

L’efficacité de la ventilation naturelle dans la salle de bain selon les conditions météorologiques

Dans le cas où vous préférerez une simple ventilation naturelle pour votre salle de bain, sachez que le renouvellement de l’air dans la pièce dépendra seulement de la force du vent et du tirage thermique. L’avantage avec ce système est qu’il n’implique aucune consommation d’énergie. Aussi, la salle d’eau sera aérée sans que le propriétaire de la maison ait à supporter le bruit de n’importe quel appareil.

Toutefois, cette méthode de ventilation pour une salle de bain n’est pas forcément satisfaisante. En effet, son efficacité dépendra entièrement des conditions météorologiques. Si le vent souffle beaucoup, la pièce sera plus rafraichie et l’humidité s’estompera rapidement. S’il souffle peu, il ne faudra pas s’attendre à une entrée d’air satisfaisante. Cette variation continuelle du débit du vent est, de ce fait, difficile à contrôler. L’air de la salle de bain ne pourra pas se renouveler de manière optimale. En d’autres termes, l’humidité et les polluants resteront longtemps dans la pièce.

Gratuit et sans engagement : devis pour l’installation d’une VMC

Ventilation naturelle de salle de bain : absence de garantie de la qualité de l’air

Certes, la ventilation naturelle est moins onéreuse. Elle ne requiert aucune consommation d’électricité. Néanmoins, elle peut poser certains soucis importants. En effet, en optant pour la ventilation naturelle, vous n’aurez aucun contrôle sur le débit du vent ainsi que la qualité de l’air entrant.

Le débit relatif du vent

Le débit du vent est toujours instable. Et sa variation peut poser des inconvénients majeurs pour la salle de bain. En effet, lorsque le vent est absent, l’air ne circulera pas dans votre salle d’eau. Ainsi, rien ne pourra assurer son renouvellement continu. De plus, l’humidité ne pourra pas s’évacuer convenablement.

La faille de la ventilation naturelle

Pour que la ventilation naturelle puisse bien assurer son rôle, il faut veiller à ce que les ouvertures de la pièce restent ouvertes durant une certaine période. Toutefois, lorsqu’il fait froid, peu de gens ouvrent leurs fenêtres. C’est compréhensible, puisque l’air froid risque de porter atteinte au confort de la pièce. La ventilation naturelle ne pourra donc pas fonctionner de manière optimale. Cette situation ne favorisera pas le renouvellement de l’air de la salle d’eau.

Les désagréments possibles avec l’air entrant

Le débit de la ventilation naturelle est difficile à contrôler. Ce qui fait que des fois, elle peut être insuffisante et des fois, elle peut être excessive. Lorsqu’elle est excessive, elle peut faire entrer un air trop froid et humide. Le climat ambiant sera dès lors fortement désagréable. Pour rétablir le confort de la pièce, il faudra augmenter le chauffage dans la salle d’eau, ce qui fera grimper la facture.

Comparez plusieurs devis d’installation de VMC

Ventilation naturelle : insuffisante pour les maisons neuves

Le système d’isolation est plus performant avec les maisons neuves. De ce fait, les flux d’air seront plus contrôlés. Si vous choisissez la ventilation naturelle, vous allez favoriser la perte de chaleur en hiver, tandis qu’en été, il y aura de la condensation. Il ne faut pas privilégier ce système dans le cadre d’une nouvelle construction.

Le système de ventilation naturelle n’est pas suffisant pour les maisons neuves. Il n’est pas habilité à fournir l’oxygène nécessaire à la salle de bain des nouvelles constructions. À cause de la fluctuation du débit du vent, il sera plus complexe d’évacuer l’humidité de la pièce.

Il est à noter que les projets de construction et de rénovation doivent se conformer à la norme RT2012. L’habitation devra ainsi disposer d’une ventilation mécanique pour assurer le renouvellement de l’air et l’évacuation optimale de l’humidité.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.