VMC dans une salle de bain : comment l'installer

L’installation d’une VMC dans la salle de bain est, dans la plupart des cas, recommandée. Ce dispositif est une excellente solution pour l’évacuation de l’humidité et la purification de l’air dans la salle d’eau. VMC simple flux ou VMC double flux, que choisir pour votre salle de bain ? Combien coûte l’installation d’une VMC dans la salle de bain ?

Réclamez plusieurs devis d’installation de VMC

Quel est l’intérêt d’une VMC dans une salle de bain ?

La salle de bain est l’une des pièces de votre maison les plus exposées à l’humidité et à la moiteur. Or, cela peut entraîner divers problèmes comme la condensation, l’apparition des moisissures et des champignons sur les joints et les carreaux, l’odeur de moisi dans l’air, etc.

Une meilleure ventilation permet ainsi de pallier ces problèmes. Si la salle de bain est équipée de fenêtres ou d’autres types d’ouverture, une aération naturelle quotidienne est conseillée, même en hiver. Par ailleurs, il est aussi conseillé d’installer une ventilation mécanique contrôlée. En effet, la VMC extrait l’air vicié dans la pièce afin de le remplacer par un air sain. Elle permet également de mieux réguler le taux d’humidité dans la salle d’eau. Cela profite aussi bien à votre santé qu’à la préservation des équipements, meubles et revêtements qui se trouvent dans votre salle de bain.

Gratuit et sans engagement : devis d’installation de VMC

Installation de la VMC dans la salle de bain : que choisir ?

Selon votre budget, la configuration de votre salle de bain et vos besoins, vous pouvez opter pour une VMC simple flux ou une VMC double flux. Les détails sont dans cette section.

VMC dans la salle d’eau : dédiée à cette pièce ou avec conduites ?

Pour améliorer la qualité de l’air et réduire l’humidité dans votre salle de bain, vous avez la possibilité de raccorder cette pièce au système de VMC général de votre maison. Si vous avez dans votre habitation une VMC générale, sachez que ce système extrait l’air vicié dans les pièces de service comme la salle de bain afin de l’évacuer vers l’extérieur. En vous servant de ce système, vous éviterez des travaux plus ou moins contraignants.

Mais vous pouvez aussi opter pour l’installation d’une VMC dédiée uniquement à votre salle de bain. Son installation nécessite le plus souvent le carottage d’un mur. L’avantage de cette deuxième solution est une meilleure ventilation de la pièce.

La VMC simple flux dans la salle de bain

Il s’agit du système le plus simple et le moins onéreux. Il y a sur le marché la VMC auto-réglable et la VMC hygroréglable.

  • VMC simple flux auto-réglable : c’est la plus choisie et elle convient surtout à l’utilisation dans les régions qui ne sont pas soumises à de très basses températures. Ce type de VMC est facile à entretenir et à installer. Son coût est également moins élevé par rapport aux autres types de VMC. Elle fonctionne en permanence, sauf si elle est dotée d’un interrupteur ON/OFF.
  • VMC simple flux hygroréglable : ce système est plus performant. Il est capable de détecter l’humidité de la salle de bain afin d’adapter son fonctionnement en conséquence. Il permet de réaliser des économies d’énergie et de chauffage.

La VMC double flux dans la salle de bain

C’est le système le plus avantageux, surtout si vous habitez dans une région où la température est très basse en hiver. La VMC double flux extrait l’air vicié de votre salle de bain pour le remplacer en air sain et chauffé. Le chauffage de la salle d’eau est donc renforcé pour un meilleur confort. Grâce à son fonctionnement, il permet de réaliser une économie de chauffage de l’ordre de 30 % environ. Sachez toutefois que la VMC double flux est plus onéreuse à l’achat par rapport à la VMC simple flux.

Comparez des devis gratuits d’installation de VMC

Le prix de la VMC pour la salle de bain

Le coût de la VMC dépend surtout du modèle choisi. Voici des exemples de prix proposés sur le marché :

Type de VMCPrix
VMC simple flux auto-réglable100 € à 150 €
VMC simple flux hygroréglable150 € à 400 €
VMC double flux800 € à 3 000 €

Outre le prix d’achat de la VMC, vous devez ajouter dans votre budget le prix de pose par un professionnel qui est d’environ 45 € à 65 € de l’heure.

Sachez que le prix de la VMC peut varier selon :

  • Le type de VMC,
  • La qualité et la puissance de l’appareil,
  • La complexité des travaux pour son installation,
  • La main d’œuvre.

N’hésitez pas à contacter divers professionnels afin de comparer les devis et trouver les meilleurs tarifs.